[Instrumental] Mariusz Duda - 2021 - Claustrophobic Universe [Flac 16Bits 44.1Khz]

Téléchargement & Détails

Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (16 bit) Cd Album Ambiance Instrumental Rock progressif
Seeders 19 Leechers 2 Complétés 42
Informations Voir les informations
Fichiers 11 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler


flpi.png



FvRYid6.jpg



Titres

CD01

01-Knock Lock
02-Planets In A Milk Bowl
03-I Landed On Mars
04-Waves From A Flat Earth
05-2084
06-Escape Pod
07-Lemon Flavoured Stars
08-Claustrophobic Universe
09-Numbers And Denials


Durée :42:02



Formation

Mariusz Duda :
PIANO, CLAVIERS, SYNTHETISEURS DIVERS ET TOUTES LES AUTRES SONS

Vidéo Album

KdZo1.png

Parrainage
vo08.png

jrpv.png











Mariusz Duda
(Riverside)


Claustrophobic Universe










CD    2021    RockProg    Pologne


Pistes: 09Fichiers: 10 Flac 16Bits / 41.1kHz Poids: 197,87 MB


Description:

Mariusz Duda avec ‘ (Claustrophobic Universe)’ plonge dans l’univers synthétique et électronique réservé auparavant aux maitres du genre, Jean-Michel Jarre ou Vangelis.
Son album me fait penser à la musique de Teddy Lasry sur ‘E=mc2’, que j’avais fortement appréciée en 1976.

Mariusz nous convie à un voyage introspectif dans le monde du confinement non pas version Covid 19 mais version Duda : ‘C’est un album sur un voyage dans notre esprit.
L’univers ici est une métaphore de notre évasion de la réalité, évasion vers l’endroit où nous apaisons notre réponse aux stimuli.’ « Knock Lock » démarre dans une ambiance et des tempos où les thèmes musicaux arrivent par vagues, martelant un rythme soutenu pour mieux les mettre en valeur.
Quelques voix synthétiques viennent sporadiquement colorier la mélodie.
Le titre suivant, « Planets In A Milk Bowl » incorpore une musique plus lente et répétitive, pas si loin de ce que proposait Tangerine Dream dans la première partie de ‘Ricochet’ en 1975. Il va sans dire que les amateurs de Riverside et Lunatic Soul risquent d’être fortement déboussolés.
Encore plus minimaliste, « I Landed On Mars » se noie dans les nappes de synthé avec un motif évanescent et vaporeux.
Aux jeux des influences (ressemblances) l’on retrouve le même style musical dans l’ouverture du premier album éponyme d’Ash Ra Tempel (1971) où œuvrait le sieur Klaus Schulze.
Suit une petite pièce émotive et plus légère, « Waves From A Flat Earth » avec un piano qui revient plusieurs fois dans le morceau incrustant profondément ses notes dans la mélodie, donnant un relief particulier au titre, aidé en cela par des claviers présents en nappes majestueuses.






















Commentaires

Derniers commentaires

  • utilisateur

     Micmac2

    8.49To - 4.30To

    Ajouté par Micmac2 il y a 23 heures

    Grand Merci