Buddy Collette - Tasty Dish and Soft Touch (FRESH SOUND 1996) [FLAC][16BITS][44.1KHZ]

Téléchargement & Détails

Télécharger Télécharger le torrent
Mots clés Flac (16 bit) Cd Album Jazz West Coast
Seeders 13 Leechers 1 Complétés 19
Informations Voir les informations
Fichiers 39 - Voir les fichiers

Présentation

Ajouter à mes favoris Voir le NFO Signaler

600x337_buddy_collette_by_jp_jazz_archive_getty.jpg??
Artiste : Buddy Collette
Album : Tasty Dish & Soft Touch
Genre : Jazz West Coast
Dates d'enregistrement : 1956/58
Parution : 1996
Label : Fresh Sound Records
CD : 2
Codec/Bits : FLAC/16BITS
Bitrate : 1 411 kbps
Echantillonage : 44.1KHZ
Taille totale: 586 Mo
39 fichiers :
23 Fichiers audio : 513 Mo
16 fichiers .jpg : 71,1 Mo
Nombre de pistes : 23
Durée : 01:37:22
Artwork : complet (800 dpi)


William Marcel Collette, né à Los Angeles le 6 août 1921, est décédé dimanche 19 septembre 2010. Il a débuté, enfant, par le piano qu’il a étudié auprès d’Hazel Whittaker (2 ans) et William Wilkins. Il en a joué en récital (classique) à la First AME Church à Pico & Palmer. A 12 ans il opte pour le saxo alto sous l’influence de son frère qui en joue. Il l’étudie à la Junior High School. Plus tard, il ajoutera la pratique du ténor, du baryton et clarinette. Dès l’âge de 12 ans il dirige un groupe où Charlie Mingus, violoncelliste, débute la contrebasse. Puis il accumule de l’expérience en jouant dans des orchestres avec Britt Woodman (et ses frères Coney, bj, et William, tp-sax), Ernie Royal, Jackie Kelson et Chico Hamilton. Il joue ensuite pour Al Adams (1941 avec Illinois Jacquet), Cee Pee Johnson (avec Dudley Brooks, p) et Les Hite (1939 et 1942, avec Marshall Royal). Dans la Marine pendant la seconde guerre mondiale (1942-45), il joue dans l’harmonie et y dirige un orchestre de danse. Démobilisé et de retour à Los Angeles, avec Lucky Thompson, Woodman et Mingus il entre au sein des Stars of Swing (printemps 1946). C’est en 1948 qu’il commence à jouer de la flûte. Pendant la fin des années 1940 et débuts des années 1950, il reprend des études musicales tout en jouant pour Edgar Hayes (1947), Louis Jordan (1948), Benny Carter (1949) et Gerald Wilson (1949-50). Dans certaines de ces formations il y retrouve Mingus pour lequel, par ailleurs, il enregistre (Baron Mingus). Il prend part aux débuts du bebop sur la côte Ouest avec Charlie Parker, Sonny Criss, Dexter Gordon. Mais aussi, il est parmi les premiers de sa communauté à intégrer les studios, notamment les orchestres pour la télévision (NBC). Activiste pour les Droits Civiques, il participe avec Benny Carter et Marl Young à la suppression de la ségrégation au sein de l’American Federation of Musicians. En 1948, il participe au premier orchestre symphonique inter racial de Los Angeles, dirigé par Eiszler Solomon (avec Charlie Mingus, Britt Woodman et Red Callender). En 1949, il est le seul artiste noir à jouer dans un show Groucho Marx sous la direction de Jerry Fielding.
Dès le 1er avril 1953, les syndicats de Los Angeles sont bicommunautaires. Collette s’impose comme flûtiste avec le quintet de Chico Hamilton (1955-56). Il retourne ensuite à ses activités de studio tout en dirigeant ses groupes dans les environs de Los Angeles. Il commence aussi à enregistrer sous son nom (Santa Monica en 1956, Blue Sands en 1957). Il est aussi un sideman recherché pour les séances de Red Norvo (1954, 1956-57), Red Callender (1954, 1956, 1958), Jimmy Giuffre (1956), Howard Rumsey (1956, 1961), Barney Kessel (1956, 1958), John Graas (1957), Louie Bellson (1958-59, 1961, 1964), Conte Candoli (1960), June Christy (1960), Gerald Wilson (1961). Il accompagne Frank Sinatra, Nat King Cole, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan et est parfois mis en vedette par Billy May et Nelson Riddle, ou encore au Festival de San Remo (1961). Il a eu l’occasion de jouer pour Duke Ellington et Count Basie. Au cours des années 1960, il se concentre sur la composition et l’orchestration notamment pour les films. En 1964, il passe au Festival de Monterey avec Charlie Mingus et avec Thelonious Monk (dont il fit les arrangements pour big band). En 1965, il est membre du Neophonic Orchestra de Stan Kenton. Il poursuit une carrière dans les studios et en 1973 co-fonde avec Al Aarons, Red Callender et Grover Mitchell, le label Legend dont il assure la présidence deux ans plus tard. Plus tard, il fondera un autre label, TGB. En 1978, il tourne au Japon avec Benny Carter. Il retrouve Gerald Wilson en 1981 et enregistre en 1984 avec la Clarinet Family de Hamiet Bluiett. Il tourne en Europe pour James Newton (1988) et Chico Hamilton (1989). Il monte enfin son big band qui donne en juin 1996 un concert à la Library of Congress, avec notamment la création de ses compositions Friendships Suite : Sixty Years of Musical Togetherness (1). Buddy Collette fut aussi un enseignant réputé. Parmi ses élèves, il faut citer Frank Morgan, Sonny Criss, Eric Dolphy, Charles Lloyd, James Newton. Il fut professeur à la Loyola University de Los Angeles (1960). A partir de 1996, il est directeur de la California Institute for the Preservation of Jazz à la California State University de Long Beach. Il a aussi animé son propre Workshop avec Luther Henderson. En 1994, il a enregistré une série de souvenirs parlés (A Jazz Audio Biography, Issues 005). Il a aussi publié son autobiographie, Jazz Generations : a Life in American Music and Society (Londres, 2000). Son approche virile du saxophone est dans la lignée mainstream et bop, tandis que son travail à la flûte fut parfois catalogué « jazz de chambre ». Buddy Collette a étudié la composition à la California Academy of Music, aux Westlake College et Ames Operatic Lab, ainsi qu’en privé, auprès de Franklyn Marks, Ernest Kanirz, Ed Lowe et George Trembley. Il a écrit pour ensemble à vent, des fugues, et pour ensembles de jazz.
Michel Laplace

91gbdjB5U3L._AC_UL320_.jpg
Buddy Collette
Tasty Dish & Soft Touch

Tasty Dish

Tracks

1 Makin' Whoopee (Donaldson, Kahn)  2:36
2 Fall Wind (Collette)  5:18
3 I'll Remember April (DePaul, Raye, Johnson)  2:19
4 Tasty Dish (Collette)  5:41
5 I Still Love You (Collette)  3:26
6 Mrs. Potts (Wright)  3:20
7 You Better Go Now (Graham, Reichner)  3:34
8 Orlando Blues (Collette)  4:37
9 Soft Touch (Collette)  3:46
10 Old School (Wright)  4:46
11 Debbie (Shreve)  3:57

*

51HqxZx60DL._AC_UL320_.jpg

Soft Touch

Tracks


1 Soft Touch (Collette)  3:42
2 Orlando Blues (Collette)  5:18
3 It's You (Collette)  5:05
4 My Funny Valentine (Rodgers, Hart)  4:51
5 The Cute Monster (Collette)  4:48
6 Walkin' Willie (Middlebrooks)  2:58
7 Changes (Collette)  4:36
8 Blue Sands (Collette)  8:43
9 Soft Touch [alt. take] (Collette)  3:30
10 Moonlight in Vermont (Sueddedorf, Blackburn)  3:58
11 It's You (Collette)  2:36
12 Soft Touch (Collette)  2:59

*

Personnel
Tasty Dish
[# 1-3]

Buddy Collette - as & fl
Dick Shreve - p
John Goodman - b
Bill Dolney - dr
Recorded at the "Stars of Jazz" TV Show in Hollywood ; November 19, 1956
[# 4-7]

Buddy Collette - ts, cl & fl
Howard Roberts - g
Gerald Wiggins - p
Eugene Wright - b
Bill Richmond - dr
Recorded at Radio Recorders Studio in Hollywood ; May 14, 1957
[# 8-11]

Buddy Collette - ts, cl & fl
Dick Shreve - p
Eugene Wright - b
Bill Richmond - dr
Recorded at Radio Recorders Studio in Hollywood ; May 15, 1957
Soft Touch
[# 1-9]

Gerald Wilson - tp
Buddy Collette - as, ets, cl & fl
Al Viola - g
Wilfred Middlebrooks - b
Earl Palmer - dr
Recorded at Master Recorders in Hollywood ; February 17, 1958.
[# 10-12]
Same as above
Recorded at the "Stars of Jazz" TV Show in Hollywood ; July 7, 1958.
??

Commentaires

Derniers commentaires

Aucun commentaire à afficher